Parcours

Percussionniste autodidacte, il se forme auprès de groupes issus d’horizons divers (reggae, jazz-rock, chanson française…) durant les premières années de sa pratique instrumentale.

Malikito el Moro

Dans le même temps, il a l’occasion d’accompagner des musiciens tels que Michel Petrucciani, Tony Bonfils, Daniel Huck, Lionel et Stéphane Belmondo, lors de diverses jam-sessions, ce qui le sensibilise grandement au jazz.

 

Depuis 1995, il intègre différentes formations, (Zagayak-afro-jazz-, Ipso Facto -jazz-rock-, Canela y Coco –salsa-…),

Malikito el Moro

et entame une carrière de musicien professionnel, en ressentant le besoin d’étudier les percussions digitales en tenant compte de leurs contextes traditionnels, tout en restant très attaché aux musiques actuelles et improvisées.  Mêlant toutes ses influences musicales, il travaille à la création de divers spectacles et contes pour enfants,  tout en continuant sa pratique instrumentale, parallèlement à son activité d’enseignant et d’intervenant musical. Il participe à des enregistrements en studio et en concert, ce qui le fait  naviguer entre divers genres musicaux, allant de la musique traditionnelle à la musique classique.

S’orientant ensuite vers l’étude des percussions de méditerranée et d’orient (retour aux sources ?),

Malikito el Mora, Philippe Guidat

il collabore avec divers musiciens autour du répertoire de méditerranée, ce qui l’amène à partir travailler à l’étranger (Espagne, Portugal, Italie…). Très attaché à la mixité et à la musique populaire, il cherche alors à développer ces deux aspects au sein de plusieurs formations : MOTAWOSSET (jazz oriental), avec Adel Toualbi (mandole) ;  le duo TAK’SIM (musiques d’Auvergne et d’Orient), avec Virginie Basset (violon) ;  ALKIMIYA (musiques traditionnelles d’Europe du nord et de Méditerranée), avec Tine Devolder (vielle à roue). Sa collaboration avec le groupe Azulejos y Amigos lui a permis d’accompagner sur scène, Alfio Origlio, ou encore Paco el Lobo, et de créer le duo « Encuentros » (flamenco-jazz). Il participe également au projet « Voyage de Nuit », autour d’un répertoire réarrangé de musiques traditionnelles irlandaises, auvergnates et berbères. Dernièrement, il propose un répertoire alliant musiques traditionnelles populaires d’ici et d’ailleurs et musiques improvisées, regroupant plusieurs instrumentistes, formant le collectif Motawosset. Affaire à suivre…